La science et le Water Cleanser

Le Water Cleanser est une biotechnologie passive qui rétablit l’équilibre naturel dans les écosystèmes aquatiques en offrant un habitat favorable aux bactéries bénéfiques. Ceci est réalisé grâce à une source d’éléments carbonés infusés dans un bloc de cire.

Le bloc Water Cleanser contient des millions de capillaires microscopiques qui agissent comme une maison protectrice pour toutes les bactéries bénéfiques. Cela crée également des conditions idéales pour la prolifération des probiotiques Archaea dans une mesure où la biotechnologie permet formation d’un tapis microbien.

Les populations de l’Archaea sont capables de convertir le phosphore en des formes pouvant être consommées par d’autres organismes utiles tout en supprimant les espèces nuisibles telles que E. coli et les cyanobactéries.

Lorsque vous avez une surcharge en éléments nutritifs, cela devient un inhibiteur de nitrification car l’ensemble des bactéries du cycle de l’azote ne peut pas consommer ces cellules nutritives de grandes tailles. L’Archaea produit des enzymes qui divisent ces cellules en une taille pouvant être consommée par l’ensemble des bactéries du cycle de l’azote présentes. Sa reproduction permet donc de rétablir un écosystème bactérien aquatique.

Le Water Cleanser : un bloc de reproduction en continue

En laboratoire, une Archaea stimulée par la présence du Water Cleanser, en devient 8 millions en 10 heures. Cela permet ensuite naturellement de libérer une plus grande quantité d’enzymes qui divise les molécules de contamination jusqu’à une taille assimilable par toutes les bactéries du cycle de l’azote présentes dans le milieu aquatique, produisant du nitrate biologique comme énergie pour la chaine alimentaire.

Une fois que le cycle des cyanobactéries a été brisé, l’ensemble de l’écosystème aquatique est capable de se régénérer. Les charges en éléments nutritifs dans les lacs et les rivières peuvent être considérablement réduites en combinant l’utilisation du Water Cleanser avec la mise en œuvre de meilleures pratiques de gestion. Cela entraînera la restauration de l’écosystème aquatique de tout lac et de toute rivière.

Le bloc Water Cleanser ne fournit pas de microbes ni de bactéries dans l’eau; C’est simplement un foyer pour les bactéries naturelles qui vivent et se multiplient. La Curtin University a montré que le bloc contient 832% de bactéries en plus que les milieux normaux.

Notre avis sur l’importation de bactéries

L’introduction de bactéries dans n’importe quelle eau assurera toujours un nettoyage rapide, mais si elle n’est pas effectuée correctement, elle créera un déséquilibre et également des bio-toxines causées par le fait de ne terminer qu’une partie du cycle biologique complet.

L’introduction (ou rejet) de bactéries dans un milieu naturel peut donc déséquilibrer le milieu sur le long terme et avoir un effet contraire à celui attendu.

Les bactéries introduites ne seront jamais aussi efficaces que celles présentes naturellement dans le milieu et donc ne complémenteront jamais entièrement le cycle biologique.

Chez Water Cleanser France, lorsque nous utilisons des micro-organismes, ils se concentrent sur la première partie du cycle biologique, ce qui aide les autres groupes bactériens existants à se rééquilibrer naturellement de manière à compléter le processus de nitrification et de dénitrification dans l’eau.

L’équipe Water Cleanser France, sait bien que dans certaines situations, l’homme a complètement tué toutes les bactéries vivant dans une eau et que, nous devons confirmer ce qui a tué la bactérie, traiter le contaminant et réintroduire les bactéries dans l’eau.